Œuvres de la 2e période

Sculptures avec surfaces en partie brutes.

«À mesure que son art se développe, Allain se soucie moins de maîtrise et laisse davantage s’exprimer les diverses qualités de la nature. Elle utilise désormais dans une même œuvre des techniques différentes, créant ainsi des contrastes, voire des tensions, entre les surfaces polies et d’autres laissées à leur état brut. La pierre témoigne alors, par ses imperfections, de l’érosion et de l’oxydation naturelles qu’elle a subies.»
Terry Graff
Le caractère sacré de la pierre, catalogue d’exposition, 2011, p. 25.