Une nouvelle exposition et un hommage

J’ai le plaisir de vous inviter à visiter mon oeuvre Imagerie de l’héritière présentée dans le cadre de l’exposition Histoires de souche & other family stories… à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen jusqu’au 25 mars 2018. Il s’agit d’une exposition en duo avec l’artiste Alisa Arsenault qui elle aussi traite du thème de l’héritage. Voici un article de l’Acadie Nouvelle à son sujet.

De plus, la Société culturelle Kent-Sud me rendra hommage le vendredi 2 mars lors de l’inauguration de la Galerie d’art Marie-Hélène-Allain du centre culturel situé au 5, boulevard, Irving à Bouctouche. Vous êtes tous et toutes invités!

Deux reportages

J’aimerais vous présenter deux reportages auxquels j’ai eu le bonheur de participer.

Vous pouvez écouter l’émission Format libre animée avec brio par Michel Doucet, émission à laquelle j’ai été invitée à participer au mois d’août 2016.

Également, TFO est venue me visiter en 2014 à mon atelier pour réaliser l’émission Carte de visite avec Linda Godin. Voici le reportage que je n’avais pas encore partagé avec vous.

Merci pour ces occasions en or de faire connaître mon travail!

Exposition au Musée du Nouveau-Brunswick

Imagerie de l'héritière

En ce moment, je propose l’exposition Imagerie de l’héritière au Musée du Nouveau-Brunswick et ce, jusqu’au 30 octobre.

«Imagerie de l’héritière est disposée en trois sections interdépendantes : un tronc d’arbre inversé côtoyant un amas de pierres naturelles et sculptées; deux œuvres posées sur table; un ensemble de sept sculptures distinctes sur tronc d’arbre. Chaque section comprend une grande variété de pierres, une matière évocatrice de pérennité et de vérité qui captive l’artiste au plus haut point. Dans ses ouvrages, Allain incorpore également beaucoup de racines et de troncs de bois franc locaux. Les éléments en bois, en particulier les racines, deviennent des liens avec la terre. Ils symbolisent la ténacité de la vie et représentent la continuité des forces naturelles et ancestrales. L’utilisation de fils et de feuilles métalliques, en particulier le cuivre et l’aluminium, instille une intention et une énergie créatrices.»

Voici un article paru dans l’Acadie Nouvelle et une entrevue réalisée dans le cadre de l’émission Le Réveil de Radio-Canada dans lesquels je parle de ma nouvelle exposition.

Exposition à Saint-Jean, N.-B.

Je vais commencer à monter l’exposition Imagerie de l’héritière dès le 18 janvier 2016, au Musée du Nouveau-Brunswick.

À la fin janvier, l’exposition sera présentée au public. On annoncera la date du vernissage plus tard cet hiver.

Retrouvailles imaginées

Retrouvailles imaginées

Voici la sculpture Retrouvailles imaginées réalisée pour l’exposition Dialogues imaginés. J’ai éprouvé un grand plaisir à participer à cette exposition collective avec 13 de mes paires, exposition qui a été présentée à la Galerie Colline à Edmundston lors du dernier Congrès mondial acadien et par la suite à la Galerie d’art Beaverbrook à Fredericton jusqu’à la mi-janvier 2015.

Photo: Michel Carrier

Congrès mondial acadien 2014

Dans le cadre du prochain Congrès mondial acadien, je participerai à une exposition de groupe à Edmundston. Cette exposition qui se nommera Dialogues imaginés proposera dès le 12 août 2014 un jumelage entre artistes du Nouveau-Brunswick. Je travaille en ce moment à réaliser l’œuvre. Plus de détails suivront.

En atelier

Je prépare en ce moment une exposition solo qui comportera une seule installation et qui aura lieu en 2016.

Depuis déjà plusieurs mois, je suis en studio à préparer les concepts du projet et à réaliser les oeuvres.

En voici un aperçu:

Photos de Rodolphe Caron