Oser l’aventure de la création 2008-2011

Oser l’aventure de la création – Inutile gratuité et Secrets d’une passion, exposition présentée entre 2008 et 2011 à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen, Université de Moncton, NB, à la Maison de la culture, Ahuntsic-Cartierville, Montréal QC et au Centre MATERIA, Québec, QC.

«Oser l’aventure de la création est une réflexion sur le phénomène de la création artistique. Par l’entremise de mes œuvres je traite de la diversité des créateurs artistiques, et de ce qui sous-tend l’espoir et la passion d’un artiste entièrement voué à sa création.»
Marie Hélène Allain

 

Au fil des années, elle a préféré construire (processus d’addition, plus contemporain) au lieu d’extraire (processus de soustraction, plus académique). Souvent, elle incorpore du métal, du cuivre, du bronze (matières culturelles) et du bois (matière organique) aux blocs de pierre, aux roches et aux cailloux (matières inorganiques) qu’elle affectionne particulièrement.

Pour son exposition Oser l’aventure de la création, Marie Hélène Allain présente une partie de sa production des trois dernières années. La mise en scène regroupe une installation et des sculptures autonomes. Les œuvres choisies ont été rassemblées dans deux agglomérats, Inutile gratuité et Secrets d’une passion, dans lesquels l’artiste s’est acharnée à brouiller les pistes entre beaux-arts, arts appliqués et arts populaires. Un constat : «[…] aujourd’hui les artistes reviennent à une esthétique du bricolage avec des pièces faites à la main dans des matériaux courants». Avec Inutile gratuité, l’artiste propose une réflexion sur le phénomène de l’art même. Il s’agit de «clins d’œil, en quelque sorte, à différentes pousses de créations artistiques».

Luc Charette
commissaire

Consultez le texte complet ici

Téléchargez le catalogue d’exposition – Moncton